Ils sont Serif Tall et Axel Emmanuel. Ils se sont donné pour mission de promouvoir les produits locaux. L’objetctif de Serif Tall et Axel Emmanuel est de mettre en lumière les agroentrepreneurs ivoiriens.  À travers ces lignes, l’occasion nous est donnée de mieux comprendre le combat qu’ils mènent depuis plus d’un an. Allons à la rencontre de ces jeunes qui font bouger les choses.

 

Les ivoiriens ne consomment pas les produits du marché local

 

Le constat est simple : les ivoiriens ne consomment pas le local.Plusieurs facteurs rentreraient en ligne de compte et expliqueraient cela. Dans son article “La course d’obstacles du consommer local” le journal d’Abidjan dit << …le marché local génère encore trop peu de rentabilité… Tout simplement… le consommateur ivoirien semble ne pas être sensible à l’argument « made in Côte d’Ivoire»…Ce faible niveau de consommation est imputable, non seulement au prix des produits qui est une composante essentielle dans la décision du consommateur, mais aussi aux goûts non adaptés, aux modes de consommation, à l’environnement et au pouvoir d’achat des consommateurs nationaux, sous-régionaux et régionaux.>> Le défi de Serif Tall et Axel Emmanuel est donc trouvé, il faut que cela change.  En 2019 ils ouvrent T. Shop CI et se battent pour offrir un nouveau visage au marché local ivoirien.

 

La rencontre Serif Tall et Axel Emmanuel

 

Il se nomme Serif Tall, il est ivoirien, passionné de communication et titulaire d’un master en Pétrole et Gaz. Son amour de la communication réveille en lui une soif d’entreprise. Il co-fonde donc Jerake, structure spécialisée dans la création de sites web, applications, imprimerie et communication digitale. Sur la toile ivoirienne, il a plusieurs fois émis son avis sur différents sujets surtout sur le sort de nos entrepreneurs locaux. C’est donc tout naturellement qu’un jour de passage à Marcory  l’un de ses amis Jean Marc l’invite à une exposition de chocolat made in Côte d’Ivoire. Il y rencontre Axel Emmanuel, le chocolatier ivoirien en vogue. C’est le coup de foudre face au chocolat ivoirien fait en Côte d’Ivoire. Heureux de cette découverte, Serif Tall la partage photos à l’appui sur la plateforme ODCI. Contenus viraux en quelques instants. Il y a donc une envie qui est là : nous voulons consommer local. Surprise agréable ! Le marché local peut donc vivre. Serif Tall et Axel Emmanuel devenus amis entre temps décident d’accompagner les agroentrepreneurs locaux en créant T.Shop CI.

T.Shop CI comme une solution aux problèmes du marché local

 

T.Shop est une boutique qui met en vente des produits locaux ivoiriens faits par des entrepreneurs ivoiriens. Elle existe depuis 5 mois. Située à la Riviéra 2 non loin du centre commercial Alpha Blondy. Cette boutique selon Serif Tall est la réponse au sursaut national qui est en train de naître. Les ivoiriens commenceraient à prendre conscience de l’importance de participer à l’économie nationale. <Nous avons des matières premières variées et qualitatives :  cacao, café, anacarde, coton… Pourtant à peine nous arrivons à transformer 10 % de ces produits sur notre sol. Des femmes et hommes ont  décidé de passer à la transformation bien que artisanale. Elle prouve que c’est possible. Nous pouvons transformer nos produits.> Dit Serif Tall. Dans l’optique de suivre cette marche et de donner la chance à ses agroentrepreneurs, une lucarne d’exposition et de vente T.Shop se présente comme une solution avec des produits ivoiriens tous bio et labellisés. Rappelons que 80 % des produits stockés et exposés sont le résultat de travail de femmes.

Haute de seulement quelques mois T.Shop Ci peut se féliciter, elle qui reçoit des demandes de franchises à Abidjan à l’intérieur du pays : Bouaké, Guiglo, Korhogo, Daloa , San Pedro et Grand Bassam. Sans oublier que bientôt une épicerie T.Shop CI sera ouverte à Paris fin 2020. D’une idée Serif Tall et Axel Emmanuel ont créé T.Shop CI qui vient à point nommé donner de l’espoir et ouvrir des possibilité au marché local. Des produits abordables et de qualités vous sont servis. Il est temps que les locaux consomment du local.

 

 

Vos commentaires Facebook

Commentaire