Le gombo est originaire d’Afrique, des rives alluviales du Nil en l’Ethiopie. On le trouve encore à l’état sauvage. Il s’est répandu sur tous les continents, après sa découverte il y a environ 4 000 ans. Son nom quant à lui est originaire d’Angola où on le nomme “ngumbo”. Plus proche de nous, au Ghana il est désigné sous le terme okra où les autochtones l’appelaient “nkrumah,” cette déformation a donné beaucoup plus tard le mot “okra”. Le gombo est le fruit d’une plante tropicale à fleurs, originaire d’Afrique, appartenant à la famille botanique des malvacées. Il est cousin du bissap oui car il est aussi un genre d’hibiscus. Oui, ils sont “parents”. Le gombo est récolté et employé comme légume et comme condiment.

 

Il existe sous plusieurs variétés et couleurs comme le rouge et le blanc connues sous les noms respectifs de red velvet, le red burgundy,… et de blondy white. Oui du gombo rouge et blanc et c’est tout aussi bon ! Même si peu connues ces variétés sont toutes aussi succulentes et riches en nutriments qu’elles partagent avec les autres types verts.

 

La gousse tendre du gombo est consommée comme légume dans les salades, les bouillons, les ragoûts et les sauces.Son goût n’est pas très marqué, il se marie donc bien avec des tomates, des oignons, des poivrons plus forts en saveurs. En Côte d’ivoire on l’adore en sauce et on l’accompagne généralement de riz ou de foutou. Retrouvez une recette ici.

 

En effet il est bon aliment rassasiant, non seulement il freine la faim, mais il tient la fatigue à l’écart. Il renforce votre immunité contre de nombreuses conditions telles que le diabète, l’hypercholestérolémie, la maladie d’Alzheimer, les maladies du foie et le cancer du sein. Étant riche en vitamines A, C et K, il fortifie les os tout en améliorant votre vision. Il est même parfait pour vos masques de cheveux afro en les rendant plus souples et brillants. On a même appris qu’il est un bon aphrodisiaque mais ça on vous le garde pour le prochain article qu’il ne faut surtout pas manquer !

Vos commentaires Facebook

Commentaire