Katiola, 55 km au nord de Bouaké.
A Katiola, depuis août 2018 un festival a vu le jour. Il s’agit du festival du maïs. Cette ville de la Côte d’Ivoire, première productrice du pays de la deuxième céréale la plus cultivée après le riz, a décidé d’organiser un festival pour valoriser le maïs pour sa contribution au développement économique et durable du pays qui en produit chaque année plus de 600.000 tonnes.

 

A ce festival, les agriculteurs sont formés aux nouvelles techniques culturales afin de booster la production de cette céréale pour le bien des populations de la région du Hambol et par ricochet de toute la Côte d’Ivoire.
L’Objet est aussi de valoriser le tourisme à Katiola, mais surtout promouvoir le maïs violet, une spécificité de la localité. Cette variété est beaucoup prisée dans la région en raison de son caractère socioculturel important, sa bonne qualité organoleptique, sa valeur marchande et ses vertus thérapeutiques.

 

En effet le maïs violet également connu aussi sous le nom de maïs bleu est un maïs ordinaire, mais celui-ci produit des grains avec les nuances les plus profondes de violet. Ce super-aliment pousse grâce à des méthodes de culture traditionnelles. Le maïs violet tient sa fameuse couleur de sa haute teneur en anthocyanes. On peut aussi le trouver sous forme de poudre ou de farine. Son goût est doux, plutôt à tendance sucré. C’est pourquoi il est possible de l’utiliser dans des recettes sucrées ou salées : smoothie, gâteaux, pain, purée ou simplement le manger braisé ou bouilli. Il donnera également une couleur surprenante à vos préparations !

 

Nous attendons impatiemment les dates de ce festival pour l’année 2019 et nous irons ensemble découvrir la culture de cette ville magnifique !

Vos commentaires Facebook

Commentaire