Et si on se mettait à la cuisine bio ? Pensez à une cuisine sans produits chimiques, une cuisine éco-responsable, une cuisine qui produit des assiettes saines et des plats franchement délicieux. Imaginez en plus… que ces produits proviennent de chez nous ? Allons à la découverte de cette cuisine !

 

C’est quoi la cuisine bio ?

 

C’est une cuisine faite à base de produits issus de l’agriculture biologique. Ces produits sont cultivés dans le respect de l’environnement et de la santé de l’homme. Chaque produit répond à un cahier de charges précis, et est contrôlé régulièrement. Il est marqué d’un label, la plupart du temps celui de son pays d’origine. Suivez ici notre article sur l’agriculture biologique ! Cuisiner bio, c’est pour la préparation de son plat se servir d’aliments contrôlés sains et possédant tous ces nutriments. Ils n’ont pas été traités par des produits chimiques. Ces denrées diverses permettent de faire n’importe quel repas. Ils sont à votre disposition dans plusieurs commerces de la place.

 

Combien me coûtera la cuisine bio ?

 

Dans le souci de tout savoir, nous avons mené notre petite enquête et sommes allés à la rencontre des aliments bio. Oui, nous voulons manger bio, mais financièrement combien cela coûtera ? Dans les étalages devant nous s’étendent divers produits. Ici, vous avez la tomate cerise issue de l’agriculture conventionnelle, au kilo celle issue de l’agriculture biologique est légèrement plus cher de quelques francs. Au rayon fruits même constat, les pommes, les bananes, les raisins, les oranges… bio, sont plus chères. Aux stands boucherie et poissonnerie même scène. Le bio coûte plus cher.

 

Qu’est ce que je gagne à manger bio ?

 

Opter pour le bio, c’est un investissement sur le long terme. Il ne faut pas s’arrêter au prix d’achat, mais au contraire considérer tous les paramètres qui font qu’on paiera un produit quelques francs plus chers par rapport à un produit issu de l’agriculture traditionnelle. Le bio paraît cher, mais il faut garder à l’esprit que le rapport qualité/prix se calcule différemment, et qu’il faut penser sur le long terme. Si vous vous mettez au bio, sachez que vous paierez plus cher mais la santé a-t-elle un prix ? Et surtout dans le contexte présent où sévit cette grande crise sanitaire ? C’est le moment de se prendre en main. C’est le moment de protéger le plus notre corps et d’éviter au maximum de l’exposer à tout produit qui pourrait l’endommager. Réfléchissez-y donc et dorénavant faites attention à vos aliments. Manger, c’est bien, mais manger sain, c’est mieux.

Important :

Bio ne veut pas toujours dire Local ! Pourtant, nous gagnerions énormément à manger bio et à manger local. Si de plus en plus de produits sont bios et sont destinés à une consommation locale, l’impact de l’homme sur l’environnement baisse dramatiquement. Pensez-y un instant : j’achète ma tomate à Abidjan, celle-ci a été cultivée à Abidjan par un groupe d’agriculteurs locaux. Les revenus tombent directement dans leurs poches. Ils sont alors capables d’investir dans des techniques agricoles plus puissantes, produire mieux sans impacter d’avantage l’environnement. Ils se rémunèrent mieux et font vivre ainsi de nombreuses familles. Plus besoin de parcourir des centaines de milliers de kilomètres pour faire acheminer le produit à son consommateur, plus besoin de dépenser davantage en transport et donc en pétrole, plus besoin de polluer davantage les villes.

Développer une agriculture locale forte est une chose bien importants pour l’autosuffisance et la prospérité de nos économies. Pensez-y la prochaine fois que vous voulez acheter des avocats made in Mexico !

Vos commentaires Facebook

Commentaire