Chat noir ? Châs nois ? Chas noix ? On le connait plus ou moins en Côte d’Ivoire, ce petit plaisir gustatif dont tout le monde raffole.
Il trouve ses origines dans certains pays de l’Afrique Subsaharienne avec chacun son appellation.

Moké en Guinée, Attitoè au Togo, Solom au Sénégal ou Assissouin au Bénin, le tamarin velours est apprécié par nos populations pour son gout acidulé et sucré à la fois.
Fruit du tamarinier noir, il se trouve être très riche en glucose et en fructose en plus d’être une bonne source de fer, de protéines et de magnésium.
Notons également que les feuilles, branches et écorces de l’arbre sont utilisées pour leurs vertus thérapeutiques.
Avouons-le, en Côte d’Ivoire, on a du mal avec son nom. Tantôt châs noix, tantôt chat noir, le plus important est de prendre plaisir à déguster ce fruit.
Et si on créait une recette à base de chat noir ? Laissez éclore votre créativité!

 
Source : Dialium Guineense

 

Vos commentaires Facebook

Commentaire